Paroisse Saint-Paul - Notre Dame du Rosaire


Reprise des Messes sur la paroisse

A partir de samedi 30 mai et dimanche 31 mai, fête de la Pentecôte, les messes dominicales reprennent aux horaires habituels :

 

Samedi soir : 18h30 à ND des Apôtres et ND du Rosaire

Dimanche matin : 10h30 à St Paul et 11h à St André.

1er dimanche du mois : 9h à St Pierre.

 

Les messes de semaines reprendront à partir du mardi 2 juin :

Mardi  : 9h St André

Mercredi : 9h ND du Rosaire et St Pierre

Jeudi : 9h ND des Apôtres

Vendredi : 9h St Paul

Elles seront célébrées non pas dans les chapelles ou oratoires, mais dans les églises principales.


A lire avant de venir à la messe...

page3image58699136

Consignes en vue de la reprise des messes

Nous avons donc la joie à nouveau de nous retrouver pour la messe. C’est un bien inestimable qui s’accompagne de mesures drastiques au niveau sanitaire. Voici quelques-unes des mesures que nous devons prendre. Il ne faut pas perdre de vue l’essentiel qui est la lutte contre le virus. C’est cela qui entraîne des mesures. Il s’agit de prendre soin les uns les autres, d’être responsable et ceci doit conduire chacun à une attitude positive et conciliante pour favoriser nos retrouvailles.

Paroisse Saint-Paul Notre-Dame du Rosaire Paroisse de la Pentecôte

page3image58694144

1 – A l’entrée de l’église, du gel est à disposition. Cependant nous vous recommandons d’apporter votre propre gel. Il est nécessaire de vous désinfecter les mains en entrant.
2 – Dans la mesure où les mains sont désinfectées, ceux qui le désirent peuvent prendre un carnet de chant et/ou les feuilles de chants nécessaires, ainsi que le bulletin ou divers documents mis à votre disposition.

3 – Merci de porter votre masque.
4 – Merci de vous placer aux endroits prévus qui sont bien repérables, des personnes seront présentes pour vous les
indiquer. Il s’agit de bénéficier chacun de 4m2 soit d’être libre de toute présence dans un rayon d’un mètre. Pour unefamille, un enfant peut se placer avec un de ses parents, ce qui décale ensuite la distanciation dans les chaises ou sur le banc.
5 – Pour la communion, le déplacement se fait comme à l’habitude (souvent à partir du fond de l’église), banc par banc, en gardant la distance d’un mètre entre chaque personne et, dans l’allée centrale, sur une seule file centrale.
6 – La communion se fait exclusivement à la main. Merci de présenter les mains comme un « trône pour accueillir le Roi » (St Cyrille de Jérusalem). La communion ne sera pas donnée à la bouche, ni entre deux doigts, mais uniquementdéposée au creux de la main. Les ministres de la communion veilleront à déposer l’hostie respectueusement dans la main tendue de la personne qui la reçoit (sans toucher la main de cette dernière). Les prêtres et personnes chargées de la communion porteront le masque et se seront désinfectés les mains avant la communion.
7 – La sortie de l’église se fait dans l’ordre en commençant par les rangs du fond pour finir par les rangs devant. Pouréchanger, il faut parler dehors, en respectant les distances. En aucun cas on ne doit rester dans l’église ou dans le narthex.
Les carnets de chants et/ou feuilles sont déposées à l’endroit habituel, il n’en sera fait aucune utilisation jusqu’au dimanche suivant.
8 – Les lavabos dans les toilettes ne comporteront plus de torchons tissus, mais du papier pour s’essuyer les mains.

L’essentiel de ces mesures se résume à ces précautions : distanciation, désinfection des mains et port du masque. C’est par la bouche en effet que le virus peut le plus facilement se transmettre. En respectant ces grandes lignes, nous agirons bien !
Le nombre de personnes pouvant être présentes dans l’église dépend de chaque église. Il est difficile de prendre desmesures pour empêcher les gens d’entrer s’il y a trop de monde. Nous comptons sur la bonne volonté de chacun. Peut-être pouvez-vous vous dire entre vous : j’ai pu entrer dimanche dernier, je te laisse ma place dimanche prochain ?


Covid-19: Venez en aide au diocèse et à la paroisse

L’offrande de la quête est un acte liturgique associé à l’offrande du pain et du vin eucharistiques. L’offrande pour les pauvres et l’Église, lors de l’eucharistie, participe du sacrifice eucharistique lui-même. Il est dans l’Église une expression de la générosité du Christ qui s’est livré à la mort pour nous, ce sacrifice dont l’eucharistie est le sacrement.

En cette période de confinement, il est offert aux catholiques de participer à ce geste liturgique qu’est la quête en versant leur offrande grâce à une plateforme temporaire de collecte en ligne. Les montants versés sur cette plateforme nationale, rapide et sécurisée, seront intégralement reversés aux diocèses qui, eux-mêmes, les reverseront aux paroisses.

 

https://diocese44.fr/covid-19-plate-forme-nationale-doffrande-de-quete-en-ligne/


Trait d'Union du mois de juin

Télécharger
TU N°8 JUIN 2020
Tu n°8 juin 2020 (2).pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

Relecture du temps de confinement

 

􏰘􏰌 􏰋􏰃􏰒􏰖􏰨􏰊􏰌 Le diocèse propose aux chrétiens de se rencontrer pour échanger sur le temps du confinement vécu. Quelques questions sont à votre disposition en suivant le lien suivant: 

https://diocese44.fr/pour-une-relecture-de-la-crise/

 


Trait d'Union (numéros spéciaux confinement)

Illustration: avec l'aimable autorisation de Tastu Création

Numéro 10

Télécharger
Tu n°10 spécial mai 2020 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Numéro 9

Télécharger
Tu n°9 spécial mai 2020 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Numéro 8

Télécharger
TU n°8 spécial confinement
Tu n°8 spécial mai 2020 copie.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Numéro 7

Télécharger
TU N°7 spécial confinement
Tu n°7 spécial mai 2020 .pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB

Numéro 6

Télécharger
TU N° 6 spécial confinement
Tu n°6 spécial avril 2020 copie.pdf
Document Adobe Acrobat 821.9 KB

Numéro 5

Télécharger
TU N° 5 spécial confinement
Tu n°5 spécial avril 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

Numéro 4

Numéro 3

Télécharger
TU N°3 SPECIAL CONFINEMENT
Tu n° spécial 3 mars 2020 .pdf
Document Adobe Acrobat 589.8 KB

Numéro 2

Télécharger
TRAIT D'UNION SPECIAL CONFINEMENT N° 2
Trait d'Union n° spécial confinement 2.p
Document Adobe Acrobat 287.1 KB

Méditation du 6ème Dimanche de Carême (A)6 avril 2020

Télécharger
Méditation du dimanche des Rameaux
Dimanche des Rameaux.pdf
Document Adobe Acrobat 175.0 KB

Méditation du 5ème Dimanche de Carême (A)29 mars 2020

Télécharger
Homelie pour le 5eme dimanche de carême. Père Michel GUERIN
5 ème Dimanche de Carême.pdf
Document Adobe Acrobat 582.3 KB

Actualités liées au coronavirus

Télécharger
Trait d'union spécial de mars 2020
Tu n° spécial mars 2020 copie.pdf
Document Adobe Acrobat 806.4 KB
Télécharger
Célébrer notre foi au temps de l'épidémie
Célébrer notre foi au temps de l'épidémi
Document Adobe Acrobat 50.9 KB

Réflexions d'un paroissien sur le coronavirus

L'article ci-dessous nous a été adressé par Yves LOSTANLEN, paroissien de SAINT PAUL NOTRE DAME DU ROSAIRE. 

C'est le fruit de sa réflexion à la lecture d'un article d'Ouest-France faisant le lien entre le coronavirus et l'écologie 

 

CORONAVIRUS

L’article paru dans Ouest-France du 20 mars 2020, page 3, m’interpelle.
Le titre suivant : «  Le coronavirus est lié à l’écologie, à nos modes de vie », est donné à l’interwiev de Laurence Tubiana, directrice de la Fondation européenne pour le climat. Voici sa réponse à la première question sur le virus :
Il est important de rappeler que le Covid-19 est une zoonose, une maladie issue du monde animal. Sa propagation a été rendue possible par nos modes de vie. L’extension de l’habitat humain par la déforestation, l’artificialisation des sols, provoque de plus en plus d’interactions entre l’espèce humaine et le monde sauvage. En 2016, le programme des Nations Unies pour l’environnement a conclu à une forte augmentation des zoonoses. 31 % des épidémies telles que les virus Ebola, Zika et Nipah sont liés à la déforestation.

Ces propos me renvoient vers l’appel à une vie simple contenu dans Laudato si . Arnaud du Crest, économiste, membre du groupe « Ecologie, paroles de chrétiens » du diocèse de Nantes développe le sujet dans « Chroniques d’écologie intégrale » éd Parole et Silence, 2019, p.212. Il cite Laudato si, n°222 : « La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité de jouir avec peu. C’est un retour à la simplicité qui nous permet de nous arrêter pour apprécier ce qui est petit, pour remercier des possibilités que la vie offre, sans nous attacher à ce que nous avons ni nous attrister de ce que nous ne possédons pas. Cela suppose d’éviter la dynamique de la domination et de la simple accumulation de plaisirs. »

Arnaud Du Crest ajoute : « Il faut redéfinir le concept de solidarité, non pas comme une approche du riche vis-à-vis du pauvre, mais comme une solidarité à la racine même de notre humanisation. Par exemple, il est plus important de ne pas chasser les paysans de leurs terres pour couper et importer du bois d’Afrique ou du soja du Brésil que d’envoyer des surplus alimentaires aux pauvres de ces pays. »

Tout cela renvoie à la notion de bien commun, le bien du nous-tous, le bien de toute l’humanité. C’est la pensée sociale de l’Eglise (voir Notre bien commun, C.E.F. éd Atelier 2014 p.23) qui se décline en :
 destination universelle des biens
 option préférentielle pour les pauvres
 subsidiarité (exercer les responsabilités au niveau le plus bas)
 participation des personnes concernées
solidarité

Je me permets de partager avec vous cette réflexion un peu générale qui me persuade que les chrétiens ont quelque chose à dire et à faire dans le monde, aujourd’hui et demain.

 

                                                                                                                                                             Yves


Intentions de messe

VOUS POUVEZ TOUJOURS DEMANDER UNE INTENTION DE MESSE PENDANT LE CONFINEMENT

 


Même les saints restent chez eux...


 

 Prière à Marie

 

 

« Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu ».

Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.

O Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.

 Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve fi- nisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.

Protège les médecins, les infirmiers et les infirmières, le personnel sanitaire, les volontaires qui, en cette période d’urgence, sont en première ligne et risquent leur vie pour sauver d’autres vies. Accompagne leur fatigue héroïque et donne-leur force, bonté et santé.

Sois aux côtés de ceux qui, nuit et jour, assistent les malades ainsi que des prêtres qui, avec sollicitude pastorale et engagement évangélique, cherchent à aider et à soutenir chacun.

Vierge Sainte, éclaire l’esprit des hommes et des femmes de science, pour qu’ils trouvent de justes solutions pour vaincre ce virus.

Assiste les Responsables des Nations, pour qu’ils œuvrent avec sagesse, sollicitude et générosité, en secourant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en programmant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et avec esprit de solidarité.

Marie très Sainte, touche les consciences pour que les sommes considérables utilisées pour accroître et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études adéquates pour prévenir de semblables catastrophes dans l’avenir.

Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.

O Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.

Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, o clémente, o miséricordieuse, o douce Vierge Marie.

 

Amen.

 

 

 

Illustration: Avec l'aimable autorisation de Tastu Création


Vivre le carême et le confinement pour les plus petits...

Quelques sites...

 

https://www.theobule.org

https://www.cadeaux-de-dieu.fr

 

 


Mars 2020

Télécharger
Tu 7.pdf
Document Adobe Acrobat 2.9 MB

Agenda mars 2020


Télécharger
Affiche soirée Emotions
Affiche soirée sans fond perdu.pdf
Document Adobe Acrobat 3.9 MB

Décembre 2019


Quelques photos du pèlerinage...


 

FORMATIONS DIOCÉSAINES 2019 / 2020

 

« Nous avons besoin de nourrir notre intelligence pour approfondir notre foi et l’annoncer, et cela à tous les âges de la vie. »

(Lettre pastorale de Mgr James, 2014).

 

Dans cette perspective, notre paroisse vous fait chaque année un certain nombre de propositions. Mais le service diocésain de formation met lui aussi en œuvre une large palette de formations, en fonction des appétits (Bible, théologie, vie spirituelle…) et des besoins (responsabilités, ressourcements, célébrations…).

 

Vous les découvrirez toutes sur https://diocese44.fr/formations-diocesaines/ avec la possibilité de vous y inscrire dès maintenant (certaines commencent mi-septembre).


Temps forts de l'année


Les baptisés de la nuit de Pâques

A l'occasion de la veillée pascale, samedi 20 avril 2019, quatre adultes ont reçu le sacrement du baptême à Rezé.

Ils se confient sur le site paroissial.

 

Sheryl-line, 26 ans est aide-soignante. Elle habite REZE depuis 2 ans. En couple, elle attend un bébé. Élève dans un établissement catholique dans sa jeunesse, elle a eu des cours de catéchèse, mais ses parents lui ont laissé le choix du baptême. Son travail en hôpital l’a amené à éprouver le besoin de se raccrocher à quelque chose. Elle a envie d’appartenir à la grande famille des chrétiens. Sa famille est prête à fêter cet événement avec elle. Seule baptisée de sa fratrie, elle se dit qu’elle « ouvre la voie » aux autres membres de celle-ci.

 

 Anatole, 16 ans, habite REZE depuis 5 ans. Il est lycéen à NANTES. D’une famille de non-pratiquant, il aime entrer dans les églises, lieu où il se sent en confiance, loin des bruits de la ville. Il se souvient, étant petit, d’avoir accompagné sa grand-mère dans une église d’Ille et Vilaine. Ils ont allumé un cierge. La vision de la flamme et de la fumée qui montait vers le Ciel l’ont amené à penser qu’il y avait quelque chose là-haut. Cet événement a ressurgi dans sa mémoire à la mort de son grand-père. Il s’est senti appelé. « Cela ne pouvait pas s’arrêter là, il devait y avoir quelque chose » nous dit Anatole. Anatole est fier d’avoir amené sa mère à l’accompagner à la veillée de Noël. Il l’a écrit à l’évêque lors de sa demande de baptême et a été impressionné que Mgr JAMES ait été touché par cet événement.

 

Ronny, père de famille de 32 ans, est logisticien et habite REZE depuis 8 ans. Il devait être baptisé, lorsqu’il avait 14 ans, mais les circonstances ont reporté l’administration de ce sacrement. Il attendait donc depuis longtemps de faire partie de la communauté des chrétiens. Ronny dit qu’il se sentait comme un « animal égaré », sans famille. Ce manque était vraiment fort d’autant plus que tous son entourage est baptisé. Ronny ressent que Dieu a posé la main sur lui.

 

Chef de projet informatique et père de famille, Jean de Dieu a 45 ans et habite REZE depuis environ 10 ans. Il a toujours prié depuis ses 12 ans, mais sentait qu’il n’appartenait pas à la famille chrétienne avant le baptême. C’est ce qui l’a amené à demander le baptême. Le baptême est pour lui une grâce, une bénédiction. Par le baptême, il se sent protégé par Dieu. L'épouse de Jean de Dieu et sa fille sont baptisées et sont heureuses de son choix.

 

Nos quatre baptisés garderont un bon souvenir de leur préparation pleine de moments forts et d’émotion. Cette préparation a été vécue avec intensité. Ce sentiment est partagé par leurs accompagnateurs qui disent réfléchir sur leur propre foi au cours de la préparation des catéchumènes.

La rencontre avec Mgr JAMES lors de l’appel décisif a été un moment qu’ils ne sont pas près d’oublier. L’évêque leur a paru chaleureux et accueillant, attentionné à chacun des aspirants au baptême. 

Les nouveaux baptisés restent confiants dans l’Eglise, quand bien même celle-ci traverse une période difficile et s’interroge sur son avenir. Ils nous confient être prêts à relever les défis de demain et être des acteurs de la vie paroissiale.



La prière du mois


 Prière à Marie

 

 

« Sous ta protection nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu ».

Dans la présente situation dramatique, chargée de souffrances et d’angoisses qui frappent le monde entier, nous recourons à Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection.

O Vierge Marie, tourne vers nous tes yeux miséricordieux dans cette pandémie du coronavirus, et réconforte ceux qui sont perdus et qui pleurent leurs proches qui sont morts, enterrés parfois d’une manière qui blesse l’âme. Soutiens ceux qui sont angoissés pour les personnes malades auprès desquelles, pour empêcher la contagion, ils ne peuvent être proches. Suscite la confiance en celui qui est inquiet pour l’avenir incertain et pour les conséquences sur l’économie et sur le travail.

 Mère de Dieu et notre Mère, implore pour nous de Dieu, Père de miséricorde, que cette dure épreuve fi- nisse et que revienne un horizon d’espérance et de paix. Comme à Cana, interviens auprès de ton Divin Fils, en lui demandant de réconforter les familles des malades et des victimes, et d’ouvrir leur cœur à la confiance.

Protège les médecins, les infirmiers et les infirmières, le personnel sanitaire, les volontaires qui, en cette période d’urgence, sont en première ligne et risquent leur vie pour sauver d’autres vies. Accompagne leur fatigue héroïque et donne-leur force, bonté et santé.

Sois aux côtés de ceux qui, nuit et jour, assistent les malades ainsi que des prêtres qui, avec sollicitude pastorale et engagement évangélique, cherchent à aider et à soutenir chacun.

Vierge Sainte, éclaire l’esprit des hommes et des femmes de science, pour qu’ils trouvent de justes solutions pour vaincre ce virus.

Assiste les Responsables des Nations, pour qu’ils œuvrent avec sagesse, sollicitude et générosité, en secourant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en programmant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et avec esprit de solidarité.

Marie très Sainte, touche les consciences pour que les sommes considérables utilisées pour accroître et perfectionner les armements soient au contraire destinées à promouvoir des études adéquates pour prévenir de semblables catastrophes dans l’avenir.

Mère très aimée, fais grandir dans le monde le sens d’appartenance à une seule grande famille, dans la conscience du lien qui nous unit tous, pour que nous venions en aide aux nombreuses pauvretés et situations de misère avec un esprit fraternel et solidaire. Encourage la fermeté dans la foi, la persévérance dans le service, la constance dans la prière.

O Marie, Consolatrice des affligés, embrasse tous tes enfants dans la tribulation et obtiens que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie puisse reprendre dans la sérénité son cours normal.

Nous nous confions à Toi, toi qui resplendis sur notre chemin comme signe de salut et d’espérance, o clémente, o miséricordieuse, o douce Vierge Marie.

 

Amen.

Pape François

 

 


SUIVEZ NOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK

Paroisse St Paul Notre Dame du Rosaire Rezé